Non classé

[TRIP] Écosse – Jour 1 & 2

Départ de Charleroi avec Ryanair – arrivée à Glasgow après 1h40 de vol sans histoires.

240_F_42944092_ebSufOaDQtxImV8maVQnn2gGME5P38rYAtterrissage, prise des bagages, remise des clefs de la voiture de location et hop, Mon Chéri prend l’autoroute avec le volant à droite en roulant à gauche. Moi, je ne fais pas trop la fière, trop de changements d’un coup, j’ai la tête qui tourne.
the-oak-tree-inn-balmahaAprès 45 minutes de route, premier arrêt pour luncher au bord du Loch Lommond, au « Oak Tree Inn ». C’est un pub traditionnel, très prisés par les randonneurs où la nourriture et les prix sont corrects. Pour ce premier repas en terre écossaise, nous avons dégusté de très bons fish and chips et hamburger. Au « Oak Tree Inn », il y a aussi une auberge, une boutique de souvenirs, de petit matériel de randonnées et un marchand de glaces. Après une petite balade digestive au bord du lac, nous reprenons la route.

Seconde arrêt à Luss, un charmant et typique petit village. Lac, boutiques souvenirs (The Clan Shop, Highland Art Studios, Luss General Store) ; sympathique étape touristique. Grand parking en dehors du village obligatoire.housepic2bNous arrivons à Tarbet, où nous avons réservé un B&B. Sharon, la propriétaire, nous accueille avec un grand sourire dans son « Innischonain House ». La décoration de la maison est très soignée et fait la part belle au chardon violet, emblème de l’Écosse. Notre chambre est très propre, spacieuse et possède une salle de bain. Sharon nous donne quelques informations avisées sur les restaurants des alentours et sur ses conseils, nous décidons de partir à pied (40 minutes), pour le village d’Arrochar. Nous avons passé la soirée au « Village Inn », jolie bâtisse au bord du lac composée d’une auberge, d’un pub et d’un restaurant.
Après cette première journée bien remplie, nous filons dans les bras de Morphée.Scot 1

Nous avons très bien dormi et nous réveillons avec une bonne odeur de café. Au petit-déjeuner, Sharon est aux commandes et aux fourneaux. Deux grandes tables, propices aux échanges et rencontres, accueillent les hôtes. La vaisselle, elle aussi fait la part belle au chardon ou au tartan violet ; ça m’a vraiment beaucoup plu. Sharon met à notre disposition un buffet et prépare « minute » des petits plats chauds. Mon Chéri a choisi un « real scottisch breakfast » et moi, des œufs brouillés. Un régal !IMG_6438Nous lui posons quelques questions à propos de notre programme de la journée puis nous partons marcher le long du Loch Lommond vers Inverbeg (1h45minutes). Le premier tiers de cette balade suit la route, ce qui n’est pas très agréable, puis bifurquant dans les arbres, l’ancienne route reconvertie en piétonnier. Et là : le Loch Lommond, la montagne, le calme, la nature, des vues splendides.IMG_6442A Inverbeg, nous décidons de prendre un verre à « The Inn of Loch Lommond » et par la même occasion d’y manger un sandwich. A ma grande surprise, je reçois des frites avec mon sandwich… Je comprends que les Ecossais aiment les frites, qu’ils en mangeraient à tous les repas s’ils pouvaient et avec tout ! Cet établissement est également une auberge. Le décor est chaleureux, bois sur les murs, vieux fauteuils confortables en cuir, moquette tartan, plaid tartan, serviettes tartan, pas de doutes, nous sommes en Écosse.IMG_3158Nous avions l’intention de prendre le bus pour retourner chez Sharon mais un souci d’horaires (ça n’arrive pas qu’en Belgique) nous a motivé à repartir à pied dans l’autre sens. C’était tout aussi intéressant d’admirer le Loch Lommond de ce côté-là.
Chez Sharon, une sieste ne fut pas de refus parce que les vacances c’est aussi fait pour se reposer.IMG_6447Nos estomacs gargouillant, nous prenons la route pour Inverarnan et son auberge « Drovers Inn ». Premier pub ayant reçu la licence pour la vente de Whisky, il y a environ trois siècles. Nous nous réjouissons d’y aller parce que nous avons lu pas mal de choses sur cet endroit : typique, authentique, serveurs en kilt, fantômes, … En arrivant sur le parking nous découvrons cette imposante et magnifique maison… mais qui ne semble plus en très bon état. A l’entrée, pas de surprises, c’est vieux, ça sent le vieux et le feu de bois, nous sommes accueillis par un énorme ours brun rugissant et … empaillé et entouré d’un petit musée des horreurs… On aime ou on déteste. Pour ma part, j’ai adoré cet endroit pittoresque. Au niveau de la nourriture, j’ai choisi des macaronis au fromage en demandant qu’ils enlèvent les frites prévues en accompagnement et qu’ils les remplacent par de la salade (quand je vous disais qu’ils mangeaient des frites avec tout et n’importe quoi…) Mon Chéri a pris une assiette de saumon, salade et pommes de terre. En accompagnement il y avait un coleslaw … de fromages ! Le choux et la carotte étaient remplacés par du cheddar et de la mozzarelle râpés. Plutôt déconcertant lorsqu’on ne s’y attend pas.IMG_3801Sur la route du retour, nous nous arrêtons à Inveruglas pour monter jusqu’au point de vue afin d’admirer la brume qui tombe sur le Loch Lommond. Face au lac, les pipelines impressionnants d’une centrale hydro-électrique descendent de la montagne.hydro-electric-inveruglasPour un dernier verre, nous déposons la voiture au B&B et tentons le seul bar du village : le bar du « Tarbet Hotel ». Fin de soirée rigolote où nous nous sommes mêlés à une soixantaine de retraités visitant l’Ecosse et assistant au concert guinguette d’un accordéoniste.Scot 2

Dans le prochain article, je vous parlerai des deux jours suivant…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *