Ecolo

[ECOLO] Fabriquer son déodorant

240_F_122830340_z6mvjwxS2jKLd1djcj9YyN7uelNXcQlR

Depuis plusieurs années, je réalise mes produits ménagers et certains de mes cosmétiques pour plusieurs raisons : le prix – la qualité – le respect de mon corps – le respect de la planète – le respect de ma maison.

Dans cet article, je vous partage ma recette de déodorant naturel, bio et « home made ».

Les déodorants traditionnels du commerce contiennent souvent des ingrédients engendrant de mauvais impacts sur la santé et sur l’environnement.
Ils contiennent de l’aluminium, connu pour supprimer efficacement la transpiration mais aussi pour son côté toxique.
Ils contiennent des parabens, connus pour conserver et stabiliser les déodorants traditionnels mais aussi pour dérègler l’activité des oestrogènes.

Pendant longtemps, j’ai utilisé un déodorant labellisé bio de la marque Coslys. Il sent très bon, est rechargeable, très pratique mais pas assez couvrant pour moi. Et surtout, j’avais envie de parvenir à encore moins de déchets et me suis donc lancée dans cette recette.

deo-fleurs-des-champs-et-recharge-coslys-p-image-102830-petite

Avant de réaliser quoi que ce soit, il est indispensable de respecter une hygiène parfaite dans la confection de ce déodorant :
1 – Lavez-vous méticuleusement les mains avant de commencer
2 – Désinfectez tous les ustensiles que vous allez utiliser : soit en les laissant 10 minutes dans l’eau bouillante puis en les séchant consciencieusement avec un essuie propre, soit en les rinçant à l’alcool de pharmacie puis en les laissant sécher à l’air libre
3 – Gardez votre préparation au frais
4 – Attention, si vous voyez un changement d’odeur ou d’aspect de votre produit, ne l’utilisez plus
5 – Gardez vos ingrédients et produits finis hors de la portée des enfants et de vos animaux de compagnie
6 – Certains ingrédients sont allergènes : faites toujours un test de 48H dans le pli du coude pour vérifier s’il y a réaction avant d’utiliser ces ingrédients
7 – Je décline toutes responsabilités en cas d’allergies ou autres soucis liés à l’utilisation de cette recette

La recette :
100 g. d’huile de noix de coco liquide (propriétés anti-bactériennes, solide sous 25°C)
60 g. de bicarbonate de soude (non toxique, non allergène, absorbant)
40 g. de fécule de maïs (non allergène, absorbant)
10 gouttes d’huile essentielle de lidsee citronée/verveine exotique (fongicide)
10 gouttes d’huile essentielle de palmarosa (microbicide, fongicide)
Attention : les huiles essentielles sont déconseillées aux personnes sensibles, aux femmes enceintes et aux enfants. Certaines peuvent provoquer des irritations de la peau et des muqueuses ou encore des réactions de la peau à la lumière du soleil. Renseignez-vous toujours auprès d’un professionnel.

IMG_3385

Ustensiles :
Une balance
Un mini fouet
Des bols
Un pot hermétique
Des petits moules en silicone (facultatif)

IMG_3387

Préparation :
– Faites fondre l’huile coco au soleil ou au bain marie puis versez-la dans un récipient
– Ajoutez, petit à petit, le bicarbonate de soude et la fécule de maïs en mélangeant constamment pour éviter les grumeaux
– Ajoutez les huiles essentielles. Respectez bien les doses. Bien mélanger la préparation
– Versez soit dans un pot hermétique, soit dans des moules silicone pour lui donner une forme que vous placerez ensuite dans un pot hermétique.
– Laissez durcir au réfrigérateur
– Tartinez-vous les aisselles de votre nouveau déo avec vos doigts bien propres et profitez de la journée

IMG_3388

Je vous parlerai de mes autres produits naturels « home made » : adoucissant, nettoie-tout, lessive, petit désodorisants WC…. dans de prochains articles ;o)

240_F_108470397_D6Qn3t7VAJ6vWxnFwMn6qqi5qkJcK9ZN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *